Kébbé végan

Kébbé végan

Partager l'article:
  •  
  •  
  •   

Kébbé végan

Génial !

Vous avez été nombreux à me demander la recette de mon Kébbé végan.

Merci, cela me motive énormément et me booste pour te proposer davantage de recettes et contenus intéressants autour de la cuisine créative et de la nutrithérapie.

J’espère que tu pourras expérimenter cette recette et/ou l’alternative sans gluten suggérer en dessous de la recette originale !

Le kébbé est un plat de la cuisine levantine, mais aussi de la cuisine kurde, cuisine turque et de la cuisine arménienne et de manière générale de la cuisine du Proche-Orient. Il se présente sous la forme d’une boulette ovale légèrement allongée.

Je sais, sur mon ardoise il n’est ni ovale, ni allongé mais bien triangulaire, c’est ma version de cette recette.

Trêve de blabla, la vérité est dans l’assiette (ou sur l’ardoise) alors rendez-vous en cuisine et voici la recette :

Ingrédients

Pour 8 parts de kébbé

200g de boulgour en grains
400 gr de grosse pomme de terre
1 oignon haché
80 gr d’abricots secs
½ c à c d’ail en poudre
½ c à c de coriandre en poudre
1 c à c de cumin en poudre
½ c à c de cannelle moulue
1 c à c de curcuma
½ c à c de zest de citron
Sel poivre
1 oignon haché
1 petite poignée de pignons grillés
1 poignée d’amandes effilées torréfiée
Huile d’olive

Méthode

Réhydrate les abricots secs en les faisant tremper durant 2 h dans de l’eau tiède.

Épluche et cuis les pommes de terre à la vapeur durant 15 à 20 minutes.

Fais tremper le boulgour durant 20 minutes.

Prépare un mélange « assaisonnement » en réunissant toutes les épices dans un saladier. Ajoutes-y trois cuillères à soupe d’huile d’olive, les oignons hachés, les amandes, les pignons de pin. Rince et sèche puis découpe les abricots en fines lanières et ajoute-les à la préparation. Assaisonne de sel et poivre ce mélange.

Égoutte le boulgour, après les 20 minutes de temps de trempage écoulées afin d’en retirer toute l’eau. Attention, c’est une des clés de la réussite du kébbé végan, il faut vraiment veiller à retirer le plus d’eau possible.

Lorsque les pommes de terre sont cuites égoutte-les puis écrase-les à la fourchette ou avec un bon écrase pomme de terre !

Mélange ensuite

les pommes de terre écrasées, le boulgour et le mélange assaisonnement ensemble.

Chemise un moule à gâteau ou un plat allant au four avec une bonne couche d’huile d’olive. Répartis ensuite le mélange à kebbeh sur le plat. Il faut bien tasser pour que le kebbeh soit compact et équilibré. Idéalement il faut trouver un plat permettant d’avoir un kebbeh de 4 à 5 cm d’épaisseur plus ou moins.

Ensuite tu peux prédécoupés ton kebbeh, c’est-à-dire tracer des lignes en délimitant les formes finales que tu veux obtenir, je te conseille d’opter pour des rectangles ou triangles, comme sur ma photo.

Ajoute ensuite de l’huile sur le dessus du kebbeh. Normalement, le kebbeh se cuit à la friteuse alors ne lésine pas sur l’huile d’olive. L’idée est d’avoir un résultat croustillant à l’arrivée 😀

Dans un four préchauffer à 180°C cuits le kebbeh 30 à 40 min.

Dès qu’il est bien doré, sors le du four et le laisse-le tiédir. Il est plus facile de le couper lorsqu’il est tiède que directement à la sortie du four.

Sers les kebbeh avec la sauce de ton choix, traditionnellement on les sert avec une sauce de ton choix style yaourt végétal ou autre !

Alternative sans gluten et IG faible :

-Remplace le boulgour par du quinoa que tu peux cuire 8 minutes à l’eau bouillante
-Remplace les PDT par des patates douces.

Tu es prêts à partager ton Kebbeh avec qui te plaira !

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

 

 

 

2 commentaires

  1. J’ai adoré cette recette ! J’ai remplacé les abricots par des raisins secs, j’avais que ça. Sinon j’ai suivi la recette à la lettre. Si je me suis vraiment régalé, j’aimerais bien le refaire et que cela se tienne mieux… Disons que c’est très friable. Je me demande s’il ne faudrait pas àjouter un agglomerant ?

    • Extra, je suis ravi que ça t’ait plus. L’idée est de bien égoutter le boulgour après trempage et de presser au maximum le boulgour et les pommes de terre pour que cela s’agglomère le mieux possible. Il n’y a pas d’agglomérant dans la recette, mais si tu fais un test avec un agglomérant en plus, je serai curieux de connaitre le résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *