Kéfir maison

Comment faire du Kéfir de fruits maison

Partager l'article:
  •  
  •  
  •   

Kéfir de fruits maison.

Avec l’arrivée des beaux jours, on se réjouit de pouvoir bientôt prendre l’apéritif au grand air.

Néanmoins, proposer des alternatives originales de boissons sans alcool, mais néanmoins festives peut devenir un véritable challenge.

Kéfir maison

Surtout si l’on considère que les boissons qui figurent sur les rayons de nos supermarchés sont bien souvent trop sucrées, pleines d’additifs et loin d’êtres délicieux…

Heureusement, le fait maison nous offre de nombreuses alternatives. Souvent simples à réaliser et toujours délicieuses, les boissons fermentées maison sont également originales, conviviales et riches en probiotiques.

Le kéfir de fruit en est un exemple parfait !

Kéfir ?

Le terme kéfir viendrait du mot turc « keif », qui signifie « se sentir bien » ou « qui donne du plaisir ».

Le kéfir de fruits se prépare à la maison en quelques minutes et est prêt pour la consommation en 48h à peine.

Délicieusement pétillant, rafraichissant et vivifiant, le kéfir est LA boisson festive par excellence.

Il est riche en probiotiques, tonifiant et régénératif. Il est aussi très économique, simple et rapide à réaliser… le kéfir est une véritable merveille de boisson santé !

Récemment j’ai reçu plusieurs commentaires de personnes qui s’étonnaient que je ne parle pas du kéfir de fruits dans ma vidéo “7 aliments naturellement riches en probiotiques”.

Ce à quoi je répondis :

“Oui, le kéfir est aussi riche en probiotiques. Il aurait très bien pu figurer en bonne place dans ce classement tout comme ; le tempeh, le natto, les olives en saumure, la levure de bière, le pain au levain…

Ma sélection de 7 aliments naturellement riches en probiotiques n’est pas exhaustive et gagne à être enrichie alors merci beaucoup pour ton commentaire.”

Merci à vous pour vos commentaires. Cela me permet aussi de m’inspirer pour alimenter le blog, ma chaine You Tube ou encore mon groupe Facebook, en recettes et articles utiles.

Boissons fermentées

Kombucha, Ginger Beer, j’ai publié différentes recettes de boisson fermentées ses derniers jours sur le blog.

J’adore partager cela avec vous, car j’aime particulièrement proposer à mes invités une boisson faite maison. Cela offre un sujet de conversation, créer du lien et favorise l’échange de savoir qui sont bien souvent millénaire et vivifiant.

Évidemment, je ne me prive pas non plus de partager un verre de kombucha, de kéfir ou de ginger beer à la maison, même lorsque les invités sont partis 😉

Grains de kéfir

Kéfir maison

Il existe deux types distincts de grains de kéfir;

-Les grains de kéfir de fruits (aussi appelé «kéfir d’eau»)
-Les grains de kéfir de lait

Dans cet article on se concentre exclusivement sur les grains de kéfirs de fruits.

Les grains de kéfir de fruit sont en fait de petits “SCOBY” (Symbiotic Culture of Bacteria and Yeast) ou en français culture symbiotique de bactéries et de levures tous comme le SOBY du kombucha.

La forme des gains de kéfir diffère du scoby du kombucha. Les grains de kéfir ressemblent à de petites pépites translucides.

Comme le kombucha, les grains de kéfir se reproduisent : au fur et à mesure qu’on les utilise pour réaliser nos boissons, la quantité des graines augmentent.

Comme de nombreux aliments fermentés, les grains de kéfir invitent l’abondance dans nos vies et peuvent se multiplier, encore et encore… Une bonne occasion d’en offrir à sa famille, ses amis et aux personnes intéressées.

Il existe d’ailleurs de très bons sites proposant des cartes interactifs pour mettre en relation chercheur et donneur de SCOBY.

Surprenant kéfir

Le kéfir est boisson fermentée ancestrale, cousine du kombucha.

les légendes et traditions racontent des histoires surprenantes au sujet du kéfir.

Une légende raconte que c’est le prophète Mahomet qui aurait donné les premiers grains de kéfir aux chrétiens orthodoxes de la région du Caucase, en Géorgie.

Origine du kéfir

Dans les faits, ce serait plutôt des bergers nomades de cette région qui auraient découvert que le lait de chèvre et de mouton qu’ils transportaient dans leurs sacs de peau fermentait et se transformait en une boisson épaisse et effervescente après de longues heures passées sur la route.

Combinées aux protéines du lait, les bactéries et les levures du sac formaient également une masse de micro-organismes vivants qui pouvait être utilisée indéfiniment pour inoculer un nouveau lot de lait.

Un exemple parfait de la magie de la fermentation;

Quel trésor inestimable pour conserver le lait alors que les systèmes de réfrigération étaient encore inexistants à l’époque !

Certains voient aussi dans la consommation régulière de kéfir, une corrélation avec la longévité particulièrement importante des habitants des régions montagneuses du Caucase où le nombre de centenaires y était particulièrement élevé.

Cela n’est bien sûr pas un hasard…

Bienfaits du kéfir de fruit

Le kéfir est aussi reconnu pour ses nombreux bienfaits, tel que:

-Son action bénéfique et régulatrice du système digestif.
-Il participe à nettoyer et détoxifie les intestins.
-Réduit les flatulences et les ballonnements
-Soutient le système immunitaire.
-Aide à la détoxification du foie.

Action

Il existe donc plus d’une bonne raison de passer le cap.

Aujourd’hui, se procurer des grains de kéfir est tout à fait accessible. C’est parfois même très simple. Il y a différente option pour faire l’acquisition.

Voici quelques pistes pour que tu puisses toi aussi te procurer tes grains de kéfir et démarrer ta propre expérience avec ce délicieux breuvage :

-Simplement en acheter dans certains magasins biologique
-En faire la demande sur un site d’échange de SCOBY et autres ferments
-L’appel à un ami, solliciter une connaissance qui a peut-être des grains pour toi.

Maintenant que tu es en route pour faire l’acquisition de tes grains de kéfirs, je te propose mes 3 meilleures recettes pour démarrer sur de bonnes bases :

kéfir de fruits maison [Recette de base]

Kéfir maison

 

Matériel

1 bocal (1,5l)
une passoire
une bouteille à fermeture mécanique et jointe en caoutchouc

Ingrédients

(pour 1 l de kéfir)

1 litre d’eau minérale (ou d’eau du robinet déchloré)
2,5 c.à.s de sucre de canne brun (ou blanc)
2 c.à.s de grains de Kéfir
1 figue sèche
2 rondelles de citron

Méthode

Fermentation n°1

Transvase l’eau à température ambiante dans un bocal d’une contenance de 1,5l, ajoute ensuite le sucre et mélange bien pour le dissoudre au maximum.
Ajoute les grains de kéfir rincés, la figue sèche et les rondelles de citron.
Couvre avec un linge ou une gaze maintenue par un élastique et laisse fermenter de 24 à 48h à t° ambiante (19°C – 25°C). Quand la figue remonte à la surface, c’est que le kéfir est prêt pour la deuxième fermentation. Tu peux aussi choisir de le déguster comme cela, mais alors il ne sera pas aussi pétillant.
Une fois la première fermentation réalisée, on peut soit directement refaire une édition, soit conserver les grains de kéfir dans un bocal fermé d’eau sucrée au réfrigérateur. Jusqu’à la prochaine édition. Idéalement il faut changer l’eau sucrée de temps en temps (1 fois toutes les deux semaines) pour que les grains gardent la forme).

Fermentation n°2

Pour cette fermentation, il faut impérativement placer le kéfir dans une bouteille à fermeture mécanique muni d’un joint en caoutchouc. Ensuite il faut laisser la bouteille fermée à température ambiante de 12 à 24h heures pour que ça devienne bien pétillant. Un repère fiable est de se fier au bruit lors de l’ouverture du goulot, lorsque cela fait PSSSHHHIT, c’est tout bon. Place alors ton kéfir au frais pour ralentir et stabiliser la fermentation.

Kéfir maison

Précaution

Attention, plus on laisse le kéfir fermenter dans une bouteille fermée, plus c’est pétillant. Mais du même coup, le risque d’explosion de bouteille est une réalité alors il convient de ne pas laisser son kéfir fermenté trop longtemps.

Mieux faut donc après 24h de F2 garder les bouteilles au frais.

Prudence lors de l’ouverture, mieux faut y aller doucement, certain kéfir peuvent être très pétillant et pour évité d’arroser les alentours, mon conseil est de prendre son temps et d’observer comment l’ouverture en y allant progressivement.

Le kéfir se conserve très bien au frais. De plusieurs semaines à quelques mois sans aucun problème.

Lorsque tu maîtrise la recette de base, tu peux ensuite aromatisé ton kéfir en fonction de tes envies, de la saison et de ton inspiration, tout en respectant les règles de base.

Kéfir maison

Joyeuse fermentation à toi !

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

2 commentaires

  1. Bonjour, êtes vous sûr de la quantité de grains ? A la vue des photos c’est plus proche d’1/3 de grains de kéfir par rapport au volume du bocal.
    Merci

    • Bonjour, oui j’en suis sûr à 100%. C’est la recette que je suis et ça fonctionne très bien :). Sur la photo, il y a l’effet loupe du bocal qui porte à croire qu’il y a davantage de grains que ce qu’il y a vraiment. Merci pour votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *