Tagliatelles de carottes lacto-fermentées, zestes d’agrumes & aromates

Partager l'article:
  •  
  •  

Tagliatelles de carottes lacto-fermentées, zestes d’agrumes & aromates

Vous avez été plusieurs à me demander de publier des recettes de conserves naturelles pour faire suite à mon article et à mes ateliers de conservation, ça tombe bien car j’en ai plusieurs en stock à te partager.

Celle-ci est une variante de lacto fermentation de carotte à ma façon.

Il te faudra choisir de jolies carottes de couleurs pour réaliser cette recette de tagliatelles de carottes lacto-fermentées. Warning, cette recette est une véritable bombe gustative, attention tes papilles vont pétiller de plaisir.

Tu risques de devenir complément accro ! Quand on commence un bocal, on a envie de le finir. Gare à l’addiction, te voilà prévenue !

La douceur des carottes alliée à l’acidulé de la fermentation, et à la chaleur des épices, cette recette est une merveille en bocal.

Pour un bocal de 1 litre

1 kg de carottes
1 belle gousse d’ail
1 orange
1 citron
1 feuille de laurier
1 branche de thym
1 branche de romarin
2 cuil. à soupe de graines de fenouil
1 cuil. à soupe de graines de cumin
1 cuil. à soupe de graine de moutarde
10 g de sel ni iodé ni fluoré
4 cuil. à soupe d’olive

Épluche  les carottes. Taillez-les en fines lamelles avec un économe. Coupe l’ail pelé en fines tranches. Prélevede beaux zestes dans l’orange et le citron à l’aide d’un économe (éplucheur). Fais tiédir à peine l’huile (elle doit être à 40°C +/-).

Mélange bien à la main les carottes avec les zestes, les graines de moutarde, les graines de fenouils et le sel. Remplis les bocaux en tassant bien. (Tout doit rentrer dans le bocal). Verse l’huile tiède par dessus.

Ferme le bocal  avec le caoutchouc en place, puis remue-le en l’inclinant en tous sens pour bien répartir l’huile.

Garde tes tagliatelles de carottes lacto-fermentées à température ambiante pendant 1 semaine pour démarrer la fermentation (18°-25°C).

Attention je te recommande de placer une assiette sous ton bocal, car parfois celui-ci déborde légèrement (eh oui c’est vivant la fermentation 🙂 )

Entrepose-le ensuite idéalement dans un endroit frais, ou laisse-le à température ambiante. Ce sera prêt à manger après 2 semaines à température ambiante, 3 semaines au frais.

La conservation est très longue, car ce délicieux bocal fermenté peut se conserver pendant des années.

Comment ça se mange ?

-Comme condiment en accompagnement de plats (pas en plat unique, ce n’est pas une choucroute).

-Comme garniture de salade.

-En tapas avec un amuse-bouche.

-À côté d’un plateau de fromages.

-Avec ce que tu veux, fais-toi plaisir !

Raconte-moi ton expérience de conservation dans les commentaires, ça serait super fun de pouvoir échanger autour de tout ses bocaux avec toi !

A bientôt sur le blog,

 

Yanis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *