Soupe de patate douce/carotte/panais et gingembre

Partager l'article:
  •  
  •  

Soupe de patate douce/carotte/panais et gingembre

Aujourd’hui pour la soupe du dimanche, j’ai simplement improvisé avec ce qu’il me restait dans mon réfrigérateur.

Résultat ? Une soupe bien réconfortante, et agréable à partager.

Les légumes sont pleins de nutriments essentiels.

Ce sont ses mêmes nutriments qui participent à notre capacité à rester en forme, nous adapter aux changements de saison ou encore booster notre immunité.

Les soupes représentent donc un excellent moyen de diversifier nos apports en végétaux tout au long de l’année. Avec pour ma part, une préférence pour l’automne et l’hiver.

Cette fois-ci, j’ai associé les légumes qui séjournaient dans mon réfrigérateur avec trois cuillères à café de gingembre moulu.

Zoom sur le gingembre :

Le gingembre est le tubercule d’une plante originaire d’Asie où il est cultivé et utilisé depuis plus de 3000 ans, à la fois pour ses vertus médicinales que pour son incroyable saveur.

Dans nos régions, c’est d’abord pour ses vertus aphrodisiaques qu’il est reconnu, puis pour ses propriétés gustatives. D’ailleurs, il est très répandu au Moyen Âge et on le retrouve dans de nombreuses recettes médiévales.

C’est un ingrédient central des cuisines du monde, et des pharmacopées traditionnelles.

Parmi ses nombreux bienfaits, le gingembre permet de faciliter la digestion, soulager les maux d’estomac, diminuer les nausées, stimuler le système sanguin, ou encore d’accompagner les régimes.

Il n’existe pas vraiment de contre-indication à consommer du gingembre dans la cuisine, seulement quelques effets secondaires en cas de surdosage : brûlures d’estomac, flatulences, ballonnements, etc.

Alors on ne va pas se priver.

Gingembre frais ou gingembre sec ?

La principale différence entre gingembre frais et sec, c’est que le gingembre sec est plus piquant et chaud que le frais par contre son parfum est moins complexe et frais que le gingembre frais.

Sinon, tout ce qui a été dit sur le gingembre frais convient au gingembre sec.

Attention, il faudra adapter les quantités de gingembre en poudre et gingembre frais, car 1 g de gingembre en poudre n’équivaut pas à 1 g de gingembre frais.

Alors au début, je te recommande d’y aller doucement sur le gingembre sec.

C’est parti pour la recette !

Soupe de patate douce/carotte/panais et gingembre [la recette]

Soupe de patate douce/carotte/panais et gingembre
Après avoir fait la photo, j’ai opté pour du gingembre à la place du cumin. 🙂

Ingrédients

1 patate douce

1 belle carotte

1 panais

1 oignon jaune

1 gousse d’ail

1 c.à.s d’huile d’olive

1 c.à.c de gingembre moulu

1,2 l de bouillon de légumes

Méthode

Lave tous les légumes puis épluche-les.

Découpe tous les légumes en morceaux de tailles moyennes et uniformes.

Dans une casserole à soupe, fais cuire tous tes légumes à l’exception de l’ail avec l’huile d’olive à feu doux durant 5 minutes, ajoute ensuite l’ail et la cuillère de gingembre moulu. Poursuis la cuisson une minute puis ajoute le bouillon de légumes.

Laisse cuire la soupe 15-20 minutes à frémissement puis mixe-la et réajuste l’assaisonnement.

Tu peux servir ta soupe avec des noix, des herbes fraiches, tes graines… ou selon tes envies.

Moi j’ai associé la soupe avec des graines de sésame et des graines germées de fenugrec.

Bon appétit !

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *