Régal et abondance végétal [simple]

Partager l'article:
  •  
  •  
  •   

Une amie m’a récemment confié éprouver de la frustration par rapport à son alimentation. Ma pote Audrey m’a expliqué qu’elle ne trouvait pas si simple de réussir à cuisiner les légumes de saison et encore moins de les intégrer régulièrement dans ses menus quotidiens.

Comme je la comprends.

En fait, généralement nous répétons les quelques recettes que nous connaissons et apprécions. Le plus souvent par appréhension. L’idée de passer du temps en cuisine pour tester une nouvelle recette est souvent associée à la peur d’être déçu ou même de décevoir ou encore de n’avoir perdu une belle partie de la soirée à éplucher des légumes pour pas grand-chose.

Nous n’avons pas toujours le temps de nous mettre à cuisiner et de nombreuses recettes trouvables sur internet (certaines des miennes y comprises) ont l’air de nous demander de passer près d’une heure en cuisine, autant dire mission impossible avec un emploi du temps bien chargé.

Heureusement il existe de nombreuses techniques d’organisation culinaire qui peuvent nous faire gagner un temps précieux.

La maitrise de ces techniques n’est pas très compliquée à maitriser.

Entre le batch cooking, la germination, la lactofermentation et la cuisine créative, il existe pléthore de moyen pour se cuisiner de bons petits plats Nourrissant avec un grand N.

Nourrissant, car réalisé à partir de produits bruts, naturels et riches en nutriments essentiels et en principe actif protecteur.

Aujourd’hui, je vous partage, à toi et à ma chère Audrey 😉 une recette délicieuse ET simple à réalisé (oui oui c’est possible) dans laquelle les légumes de saison sont à l’honneur.

Les couleurs et la richesse des saveurs s’invitent dans ta cuisine pour délivrer un véritable régal végétal à partager dans la gourmandise et la joie de vivre.

Explorer de nouvelles saveurs

Yes, c’est ça aussi la cuisine créative, pouvoir sortir de sa zone de confort et au détour d’un étalage de marché ou d’un rayon de légumes de magasin biologique choisir un légume auquel nous n’aurions peut être jamais pensé avant de le trouvé juste sous notre nez.

Pomme de terre bleue ?

Dans cette recette je te propose de (re) découvrir les pommes de terre bleues, comme toutes les variétés de pommes de terre, la bleue d’Artois vient de variété ancestrale de pommes de terre ramenée du Chili au 15e siècle. Elle fut cultivée dans nos contrées et principalement dans l’Orne et le Calvados jusqu’aux années 1950. Elle revient au goût du jour pour notre plus grand bonheur ! Elle présente une chair d’un bleu intense et profond doublé d’un gout rond et gourmand.

Quinoa germé !

Dans cette recette du trouveras du quinoa germé, comme tu le sais j’affectionne tellement les processus qui permettent de mieux digérer les aliments et d’en augmenter la biodisponibilité nutritionnelle.

La germination fait bien sûr parmi de ceux-ci. Pour faire germer du quinoa il te suffit de faire tremper tes grains durant une nuit puis de les laisser germer dans une passoire durant deux-trois jours en prenant le soin de les rincer chaque matin.

Un arc-en-ciel dans l’assiette

La belle diversité de couleur des légumes présente dans l’assiette est le reflet d’une gamme variée d’antioxydants qui protègent tout naturellement notre santé. Chaque couleur détermine une famille différente d’antioxydants. Manger des fruits et légumes de toutes les couleurs contribue sans aucun doute à avoir une meilleure santé.

Régal et abondance végétale [la recette]

Ingrédients

Pour 2 personnes

-2 pommes de terre bleues

-1 betterave rouge

-1 carotte orange

-1 carotte jaune

-1 chou-rave

-1 racine de persil

-1 botte de pourpier

-1 brocoli

-1 poignée de graine germée de fenugrec ou autre

-1/2 botte de pourpier

-1 branche de romarin

-1 branche de thym

-1 poignée d’amandes trempée et mondée

-60 g de quinoa germé

-2 c.à.s de légumes lactofermentés (ici fenouil)

Pour la sauce

-2 c.à.s de tahin

-1 pointe de couteau de curcuma

-1 c.à.s d’huile d’olive jus de cuisson

Méthode

-Épluche les pommes de terre, le chou-rave, les carottes, la racine de persil et la betterave, rassure-toi c’est la seule étape qui prend un peu de temps

-L’astuce pour gagner du temps est de veiller à découper les différents légumes en fonction de leur temps de cuisson respectif.

-Découpe les pommes de terre bleues d’abord en deux dans le sens de la longueur puis en demi-lune (voir photo). Même chose pour les carottes et la racine de persil. Veille à tailler la betterave en cube plus petit, car elle prend plus de temps à la cuisson. Le chou rave peut être découpé en cube moyen.

-Réunis ce beau petit monde dans une petite casserole possédant un couvercle (c’est déjà un régal pour les yeux à ce stade et ça donnerait presque envie de tout manger cru). Ajoute ensuite une pincée de sel, deux branches de thym et une branche de romarin à tes légumes, ajoute 15 cl d’eau puis démarre la cuisson. Monte en température en refermant la casserole pour obtenir une vapeur.

-Pendant ce temps, détaille ton brocoli en petits bouquets puis nettoie ton pourpier et prépare tes amandes. Poursuis ensuite la cuisson à feu moyen doux durant 4 minutes. Ajoute ensuite le brocoli et le quinoa germé et au besoin ajoute 5 cl d’eau. Poursuis la cuisson trois minutes puis laisse reposer trois autres minutes hors du feu avant de servir.

-Pendant que la cuisson s’achève, réalise la sauce en réunissant le tahin, l’huile d’olive et le curcuma dans un petit bol. Ajoute ensuite un peu de jus de cuisson et mélange en ajustant la quantité de jus de cuisson pour obtenir une sauce onctueuse.

-Assaisonne ta sauce et dresse les différents ingrédients harmonieusement sur les assiettes, n’oublie pas les légumes lactofermentés, les graines germées, le pourpier et les amandes 🙂 Bon appétit.

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *