Crackers amande/sarrasin, condiment aux graines de tournesol

Partager l'article:
  •  
  •  

Crackers amande/sarrasin, condiment aux graines de tournesol

Aujourd’hui je te propose une recette qui figurait en bonne place sur le programme de l’atelier réservé aux cuisiniers pros que j’ai pris beaucoup de plaisir à animer l’été passé !

L’atelier s’intitulait “Cuisiner les protéines végétales”! Cette recette représente une belle opportunité de cuisiner les protéines végétales autrement.

Tu trouveras en plus de la recette (ou même des recettes), un encart reprenant des infos sur le sarrasin et ses nombreux atouts. Pas de gluten, une foule de vitamines et de minéraux, du gout, bref d’excellentes raisons de cuisiner le sarrasin sous différentes formes (farine, graines, flocons…) plus souvent.

Voilà, je te souhaite de prendre beaucoup de plaisir à la réalisation de ces recettes et à la lecture de l’article.

Bonne cuisine !

Crackers amande/sarrasin, condiment aux graines de tournesol

Ingrédients

Pour les crackers (une trentaine de crackers de 2,5 cm de diamètre) :

100 g d’amande en poudre

120 g de farine de sarrasin

3 càs d’huile d’olive (20-25 g)

1/2 càc de sel de Guérande (ou tout autre sel non raffiné)

1 càS de graines de lin blond moulues + 3 càs eau

20 – 25 g d’eau (ajouter 1 càs par càs pour éviter d’ajouter trop d’eau)

Pour le condiment :

95g de graines de tournesol (à faire tremper 2h dans de l’eau tiède ou une nuit dans l’eau froide –> 145 g poids mouillé)

30 g de jus de citron (1 ou 2 citrons)

55 g de tahin

110 g d’oignon rouge

1  gousse fraiche d’ail

2 càS de tamari

1/2 càc de curcuma en poudre

1/3 càc de piment d’Espelette

1 ou 2 pincées de sel marin

Poivre au moulin

15 g de persil frais bio (ou toute autre herbe fraiche de votre choix)

Variante (pour un dip par exemple) : ne mettre que 45 g de Tahini pour ceux qui n’aiment pas trop le goût que cela apporte et 1 ou 2 càs d’huile de sésame.

Pour la garniture :

-des graines germées (alfalfa, fenugrec, trèfle rouge, brocoli, etc.)

-les herbes fraiches (coriandre, persil, ciboulette, etc.)

-des jeunes pousses (mesclun, mâche, moutarde, etc.)

Méthode

La veille au soir, mettre à tremper les graines de tournesol dans un bol recouvert d’eau à température ambiante (ou alors 1h30-2h avant de finaliser la recette dans de l’eau tiède).

Préparer les crackers : préchauffer le four à 180°C (mode chaleur tournante). Dans un saladier, mettre tous les ingrédients et mélanger le tout (commencer à la cuillère puis finir avec les mains pour former une boule).Entre 2 feuilles de cuisson en silicone (ou 2 feuilles de papier cuisson standard), étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. À l’aide d’un emporte-pièce. Ne pas les faire trop épais pour que l’association avec la tartinade reste harmonieuse), couper des disques de pâte. Les étaler sur une feuille de papier cuisson et enfourner pour 10-12 min à 180°C. Sortir et laisser refroidir.

Préparer le condiment: égoutter et rincer les graines de tournesol, les mettre dans le bol du blender avec le reste des ingrédients excepté les herbes fraiches et mixer jusqu’à obtention d’une texture homogène. Ajouter les herbes fraiches et pulser pour garder des morceaux d’herbes et ne pas complètement les incorporer. Goûter et ajuster l’assaisonnement.

Dresser : sur un cracker, mettre une cuillère de condiment, quelques graines germées et autres éléments de votre choix.

Et voilà, comme on dit, il ne reste plus qu’à…

Pour finir, je te propose une parenthèse nutrition pour mieux appréhender les atouts du sarrasin.

Le sarrasin, une option très intéressante

Également appelé blé noir, le sarrasin est une graine super intéressante d’un point de vue nutritif.

Tout comme le quinoa et l’amarante, le sarrasin est généralement qualifié de “pseudo-céréale”, car contrairement aux céréales classiques, il n’appartient pas à la famille des graminées, mais à celle des polygonacées.

Il est plus riche en protéines que les céréales et contient l’ensemble des acides aminés essentiels. Il est également sans gluten et pauvre en gras.

Le sarrasin contient de nombreuses vitamines du groupe B et renferme de nombreux minéraux en quantités intéressantes comme le fer, le magnésium, le phosphore, le cuivre, le zinc et même le sélénium, bien connu pour ses propriétés antivieillissement.

Le sarrasin est riche en fibres solubles intéressantes pour le transit. Ces fibres forment une sorte de gel pendant la digestion et permettent de prévenir la constipation et de diminuer l’absorption du cholestérol et des graisses alimentaires tout en ralentissant la digestion des glucides.

En freinant la montée de la glycémie (taux de sucre sanguin), leur consommation aurait un impact important sur la prévention du diabète de type 2. En diminuant l’absorption des graisses et en réduisant le LDL-cholestérol sanguin et les triglycérides, elles jouent un rôle dans la diminution des maladies cardiovasculaires.

Douces pour les intestins, elles peuvent être conseillées chez les personnes ayant des intestins fragiles ou un côlon irritable. Elles prolongent la sensation de satiété et permettent ainsi d’avoir faim moins rapidement et de mieux gérer son poids. Les fibres solubles favorisent également l’équilibre de la flore intestinale et seraient ainsi préconisées dans la prévention des risques de cancers digestifs et en particulier de cancer colorectal.

Du sarrasin on en retrouve sous différentes formes, en flocons pour tes granolas, en graines pour beaucoup de recettes et  du en retrouvera quelques-unes déjà ici, sur le blog EAT, en farine, grillé … tous les moyens sont bon pour cuisiné et partagé cette “pseudo-céréale” santé !

Alors bonne cuisine et à bientôt sur le blog EAT.

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook & Instagram

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *