chou-rave lactofermenté

Chou-rave lactofermenté aux baies roses

Partager l'article:
  •  
  •  
  •   

Le chou-rave est un légume qui se prête à merveille à la lactofermentation. Durant la fermentation, il développe des arômes subtils de noisette, et se marie délicatement avec les baies roses, betterave et moutarde en graines pour nous offrir un délicieux condiment riche en probiotique et gourmand à souhait le chou-rave lactofermenté aux baies roses.

Le chou-rave un légume oublié

chou-rave lactofermenté

Légume racine cultivé depuis la préhistoire, le chou-rave (parfois appelé chou pommé) est un Légume à la forme bulbeuse, le chou-rave appartient la grande famille des crucifères. Il a une saveur douce presque sucrée et sa chair est aussi croquante et juteuse que celle d’une pomme, il se consomme aussi bien cru que cuit. Il fait partie des légumes qui conviennent parfaitement à la lactofermentation.

Bienfaits du chou-rave

En période hivernale, il particulièrement  important de surveiller ses apports en vitamine C essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire. Heureusement, comme toutes les crucifères, le chou-rave est une excellente source de vitamine C.

Astuce : associé à des légumineuses,  il permettra également une meilleure absorption du fer par l’organisme pour mieux lutter contre les rhumes et autres infections de saison. Il possède également, d’importantes propriétés antioxydantes.

Autre bienfait notable, le sulforaphane. Le sulforaphane contenu dans les choux possède une action destructrice contre la bactérie H. Pylori qui séjourne dans l’estomac et occasionne ulcères et cancers. Le sulforaphane et les indoles sont également mis en cause dans la destruction de cellules cancéreuses.

Riche en fibres, le chou-rave facilite le transit intestinal.

Un combo gagnant

Le chou-rave est une mine d’or de bienfaits nutritionnelle. Un moyen simple d’améliorer la biodisponibilité de ses nutriments (proportion des nutriments assimilés par l’organisme) mais aussi sa digestibilité, sa teneur en enzyme en vitamine C et en minéraux ? Non ce n’est pas trop beau pour être vrai, ce moyen simple existe. La combinaison gagnante pour décupler les bienfaits du chou-rave est bien sûr la lactofermentation.

Comme tu le sais déjà peut-être, en ce moment, je suis focus sur la lactofermentation. En fait je considère la lactofermentation comme une porte d’entrée idéale vers la cuisine créative. J’ai découvert la lactofermentation en 2016 c’était il y a… Wow 5 ans déjà.

La même année j’ai entrepris de me former à l’alimentation durable ainsi que de reprendre des études en nutrithérapie. C’est en 2016 que je pris conscience du lien étroit entre l’alimentation, le style de vie et la santé globale.

Je me fais donc une joie de partager autour de cette technique de conservation millénaire et inégalée.

Une technique qui permet de transformer un simple aliment en super aliment : la lactofermentation !

Je te souhaite de prendre autant de plaisir en réalisant cette recette que j’en ai à te la partager.

Chou-rave lactofermenté aux baies roses [la recette]

chou-rave lactofermenté

Ingrédients

-3 choux-raves
-1 petite betterave
-50 cl d’eau
-15g de sel sans additif
-2 c.à.c de baies roses
-1 c.à.c de graines de moutarde
-2 branches de thym
-1 gousse d’ail

Méthode

Réalise ta saumure, j’utilise l’eau du robinet. Porte à ébullition ton eau avec le sel pour permettre la dissolution du sel et pour que le chlore s’évapore de l’eau. Laisse ensuite refroidir la Saumur. Elle ne doit pas être chaude lorsque tu la verseras sur tes légumes

Épluches les choux-raves et réserve le chapeau la partie supérieure de la peau du chou-rave. Épluche également l’ail et la betterave. Taille les légumes (chou-rave et betterave) en bâtonnets de la taille d’une allumette. La découpe sera déterminante pour la texture et le résultat final. Si tu veux conserver le croquant des choux-raves évite de les râper. Lorsque les choux-raves et la betterave sont taillés, mélange-les dans un grand bol et ajoute les épices, les branches de thym et l’ail.

Transvase ensuite la préparation dans un bocal type le parfait ou sinon dans un bocal à confiture.

Ajoute ensuite la saumure, en veillant à laisser un espace entre le haut du bocal et la préparation (1 à 2 cm) pour prévenir les éventuels débordements, ensuite ajoute le chapeau de ton chou-rave pour maintenir les légumes dans la saumure.

Ferme ton bocal puis place-le sur une assiette ou un plateau, il arrive que le bocal déborde sous l’effet du processus de fermentation. Place-le dans un endroit chaud (20-25°C) durant une semaine, puis poursuis la fermentation deux autres semaines dans une atmosphère plus fraiche (comme une cave) si tu n’as pas de cave tu peux aussi bien laisser fermenter deux semaines à température ambiante.

Déguste cette lactofermentation comme un condiment, parsèmes-en ci et là dans tes assiettes, et profites des nombreux bienfaits des aliments lactofermenté et de leur gout incomparable

Bon appétit

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

 

2 commentaires

  1. corinne theric dit :

    Merci,super recette
    J essaierai dés que j en trouverais.
    Belle continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *