Asperges lactofermentées

Asperges lactofermentées : 2 recettes et nutriments

Partager l'article:
  •  
  •  
  •   

Asperges lactofermentées : 2 recettes et nutriments

Ces deux bocaux représentent la quintessence des aliments à haute densité nutritionnelle.

Ces lactofermentations sont de véritables bombes de pré/ et de pro/biotiques et surtout une délicieuse façon de conserver tes asperges préférées durant plusieurs mois voire même toute l’année (ceci vaut bien sûr si tu ne dévores pas l’entièreté de ton bocal juste après y avoir gouté 😉).

Si tu le souhaites, tu peux également voir la recette pas-à-pas directement en vidéo ici :

Asperges lactofermentées : 2 recettes et nutriments

Asperges lactofermentées

Des goûts incomparables

Les asperges vont développer des gouts uniques, subtilement acidulés et vont parfaitement se marier avec les aromates que nous allons ajouter dans nos bocaux.

En plus d’être délicieuses, les asperges lactofermentées représentent en quelque sorte la quintessence de ce que l’on appelle en nutrithérapie la densité nutritionnelle.

De nombreux nutriments

On est loin, mais alors très (très) loin des calories vides que l’on retrouve en masse dans de trop nombreux aliments figurant sur les rayons de nos supermarchés et dans énormément de produits commercialisés par l’industrie agroalimentaire

Dans cet article, je te partage deux recettes originales, saines et surtout délicieuses d’asperge lactofermenté.

On abordera aussi la question des nombreux bienfaits que les asperges nous apportent. On parlera entre autres d’antioxydants, de la méthylation, des pro et prébiotiques sans oublier bien sûr nos délicieuses recettes (d’ailleurs si tu veux tu peux directement te rendre à la partie recette en utilisant la table des matières de cet article).

Le ciel est (presque) bleu, il y a du soleil, les oiseaux gazouillent et ça sent bon le printemps …

Nous pouvons enfin profiter de ce délicieux légume de saison, les asperges !

Les asperges sont parmi ces légumes que l’on attend une bonne partie de l’année, alors l’idée de pouvoir les conserver durant plusieurs mois et en améliorant leur teneur en certain nutriment, m’a conquis et j’espère que ça te plaira à toi aussi.

En parlant de nutriments, les asperges en sont pleines à commencer par leur teneur extraordinaire en antioxydants.

Des antioxydants de qualités

Asperges lactofermentées

Pour rappel les antioxydants sont tout simplement de bonnes molécules (petits soldats) qui vont pouvoir neutraliser les grands méchants radicaux libres et réduire ainsi leurs effets néfastes sur notre santé.

Au contraire, si les radicaux libres (qui sont en fait des déchets internes de notre propre production énergétique) ne sont pas neutralisés, ils vont alors engendré du stress oxydatif qui va lui-même générer de l’inflammation dans notre corps.

Comme tu le sais, l’inflammation est tenue pour responsable du développement et de l’aggravation d’un grand nombre de maladies tel que le diabète, l’obésité, mais aussi le cancer, les maladies cardiovasculaires, les troubles neurodégénératifs, l’hypertension et le vieillissement.

Il est donc fondamental d’assurer un apport suffisant en antioxydants à travers notre alimentation quotidienne.

On retrouve des antioxydants en quantité dans les légumes, mais aussi dans les fruits, les épices et les aromates, et la liste est longue…  Il est important de varier ses sources d’antioxydants et pour cela je t’invite à adopter une alimentation diversifiée, dense nutritionnellement et très coloré, de nombreux antioxydants sont présents dans les aliments aux couleurs vives, tels que le curcuma, les myrtilles, les épinards, le chocolat… etc.

Les antioxydants sont de réels boucliers pour protéger nos cellules saines et notre santé des substances toxiques qui nous entoure, que ce soit dans les cométiques, l’air ou encore la nourriture que nous mangeons.

Revenons à notre sujet du jour, revenons à nos asperges, car elle possède encore bien d’autres atouts sur le plan nutritionnel comme, leur extraordinaire richesse en prébiotiques.

Prébiotiques ou probiotiques ?

Pour éviter les confusions entre les prébiotiques et les probiotiques on fait rapidement le point sur les significations des deux termes

Les probiotiques sont les bonnes bactéries présentes sur les aliments ce sont les micro-organismes vivants qui nous sont apportés par les aliments que nous mangeons et qui vont venir s’installer dans notre microbiote intestinal.

Dans notre microbiote intestinal, ils vont collaborer et créer une symbiose avec nos propres bactéries et cellules pour entraîner de nombreux effets bénéfiques pour notre santé globale j’ai d’ailleurs récemment fait une vidéo sur les aliments riches en probiotiques que tu peux retrouver ici :

Il faut savoir que ces probiotiques, même s’ils sont de passage de notre microbiote instesintal ne vont pas forcément s’y installer et travailler dans notre sens, il faut pour cela que le milieu leur plaise et que nous leur apportions de la nourriture pour ce maintenir et leur donner envie de rester plus longtemps… et là que les prébiotiques entre en jeu

Les prébiotiques vont servir de nourriture à nos probiotiques, en fait notre corps n’a pas les capacités de les digérer. Les effets prébiotiques des aliments sont apportés par leurs teneurs en fibres. Avec l’asperge c’est bingo, l’asperge est très riche en fibres qui vont donc venir nourrir les bonnes bactéries déjà présentes dans notre microbiote intestinal et permettre à celle-ci de se maintenir tout en apportant de nombreux effets positifs à notre santé.

Récapitulons Prébiotique, probiotique, antioxydant…  L’asperge est un super aliment elle est aussi riche en acide aminé de qualité, en minéraux, en vitamine (notamment c, groupe b et k) , rassure-toi je ne vais pas de présenter tous les nutriments que l’asperge nous apporte dans cet article.

B9

Asperges lactofermentées

Pour terminer avec les nutriments présents dans l’asperge aujourd’hui j’avais envie de te parler de la vitamine B9, l’acide folique qui est présent en grande quantité dans l’asperge.

Cette vitamine hydrosoluble la B9 à de nombreux rôles clés dans notre organisme :

-Elle intervient dans la multiplication et la différenciation cellulaire,

C’est la raison principale pour laquelle on supplément les femmes enceintes en vitamine B9.

Un taux optimal en vitamine B9 lors de la grossesse est primordial et va permettre par exemple d’éviter un grand nombre de malformations chez le futur enfant.

Mais outre la grossesse la vitamine B9 est également nécessaire dans l’un des cycles fondamentaux de notre biochimie interne :

La méthylation

Pour résumer fortement, car l’idée n’est pas non plus de rentrer dans un cours de biochimie.

Pour résumer fortement la méthylation permet la modulation de l’expression de certains gènes de notre ADN via des processus épigénétiques.

L’épigénétique est une science fascinante, qui nous montre que les gènes ne sont que des prédispositions, mais que leur expression dépendra en grande partie de notre mode de vie : l’alimentation, le stress, les pensées, la pollution environnante, etc.

La capacité de nos gènes à s’exprimer, ou non, en fonction de nos modes de vie, dépend entièrement de la méthylation.

Ça fait beaucoup d’info, mais la chose la plus importante à retenir est de garder à l’esprit l’importance d’assurer des apports constants en vitamine B9 à travers notre alimentation.

La B9 est présente en quantité dans les légumes verts, les légumes verts à feuilles, les légumineuses, les graines germées

bonne à savoir : La B9 est sensible à la chaleur elle est ce qu’on appelle dans le jargon du nutrithérapeute une vitamine thermolabile .

Raison de plus de lactofermenté nos asperges, car avec ce procédé, on assiste à une augmentation de la teneur en vitamine B9 ce qui est plutôt appréciable quand on connait l’importance de cette vitamine

Pour en revenir à nos lactofermentations du jour, passons maintenant à la pratique avec nos deux recettes d’asperges lactofementées.

Que ce soit les blanches ou les vertes, j’ai adoré le résultat obtenu avec ces recettes.

 

Asperges blanches lactofermentées à l’estragon [la recette]

Asperges lactofermentées

Ingrédients

(pour un bocal de 75 cl)

1 belle botte d’asperges
15 g de sel (sans additif)
½ l d’eau non chlorés
2 branches d’estragon
2 rondelles de citron

Méthode

-Mélange ½ l d’eau non chlorée avec le sel. Attention si tu emploies du gros sel, je te recommande de le dissoudre dans l’eau que tu utiliseras pour la saumure, mais en chauffant l’eau pour que le sel puisse se dissoudre parfaitement. Veille à laisser refroidir la saumure, il faut que celle-ci descente en dessous de 30° pour pouvoir l’utilisée.

-Épluche bien à plat tes asperges. Casse ensuite les queues en allant dans le sens des fibres.

-Coupe tes asperges blanches en deux de façon à ce qu’elles puissent entrées dans ton bocal (pas besoin de les coupés si tu bocal est suffisamment grand.

-Incorpore délicatement tes asperges dans ton bocal en veillant à bien les serrer.

-Ajoute ensuite tes branches d’estragon. Recouvre les asperges de saumures puis termine en plaçant délicatement tes rondelles de citrons sur le dessus. Ne presse pas trop pour éviter d’abimer les pointes d’asperges.

-Ferme ton bocal et place-le sur un plateau ou sur une assiette pour prévenir les éventuels débordements.

Et voilà, il ne reste plus que la partie la plus difficile de la recette : l’attente 😊

L’idéale est de laisser tes asperges blanches fermentées durant 2 semaines à t° ambiante avant d’y gouter. Pour ma part je les apprécie encore davantage après 1 mois de fermentation.

Asperges vertes lactofermentées thym et citron [la recette]

Ingrédients

(pour un bocal de 75 cl)

1 belle botte d’asperges vertes
½ litre d’eau non chlorée
15 g de sel sans additifs
3 beaux zestes de citron
1 branche de thym

Méthode

Mélange l’eau au sel comme dans la recette des asperges blanches lactofermentées.

Pour cette recette, je n’épluche pas mes asperges. Je casse simplement les queues dans le sens des fibres. Ensuite je coupe mes asperges en deux pour qu’elles puissent rentrer dans mon bocal.

Je les dispose à l’intérieur du bocal et j’ajoute les zestes de citron et le thym en branche.

Il ne reste plus qu’à attendre un peu, n’oublie pas de mettre la date. Ça peut-être utile !

Même règle, on place une assiette ou un contenant sous le bocal pour prévenir les éventuels débordements.

Ces asperges lactofermentées conviennent à merveille pour accompagner tes salades, en guise d’apéro, en tranche sur une tranche de bon pain au levain, en condiment… les possibilités sont innombrables 🙂

Joyeuse lactofermentation à toi

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux soutenir Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à la newsletter et en nous rejoignant sur les réseaux: Facebook Instagram

 

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour cette recette que je vais essayer sans tarder en pleine saison des asperges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *