Boulettes de quinoa

Boulettes de quinoa, purée de patates douces et poireaux rôtis au zaatar


Nous avons pris beaucoup de plaisir à cuisiner puis à déguster ces délicieuses boulettes de
quinoa !

Le « Nous » c’était l’équipe des cuisiniers du restaurant social Chambéry (à Bruxelles) et moi-même le temps d’une matinée en cuisine.

Cuisine végétarienne du monde

Lors d’une formation exclusive que j’ai animé en collaboration avec Biowallonie j’ai eu le plaisir de proposer un menu trois services avec pour thème : la cuisine végétarienne du monde.

Pour le plat, nous avons cuisiné ces boulettes de quinoa pleines de saveurs accompagnées par une purée de patates douces qu’on arrose d’huile d’herbes au citron vert pour apporter de la fraîcheur et une dimension supplémentaire au plat.

Les poireaux rôtis au zaatar se marient à merveille avec les boulettes et les patates douces. Chaque bouchée est un voyage savoureux.

Boulettes de quinoa

Des boulettes de quinoa modulables

Ces boulettes de quinoa constituent une bonne alternative végétarienne (et même végan pour le coup).

Tu peux les servir en plat comme ici, mais aussi en entrée ou même à l’apéritif en diminuant la taille des boulettes.

Tu peux réaliser ta propre variante en remplaçant l’un ou l’autre ingrédients selon la saison ou l’envie.

Récemment, j’ai refait cette recette, lors d’un atelier de cuisine végétale que j’animais, nous avons remplacé les poireaux au zaatar par une salade de fenouil et oranges sanguines ! Un véritable délice.

boulettes de quinoa

En cuisine !

 

Boulettes de quinoa, purée de patates douces et poireaux rôtis au zaatar

Yanis
Ces boulettes de quinoa et pois chiches sont savoureuses ! À la fois moelleuses et croustillantes, elles se marient parfaitement avec les poireaux rôtis au zaatar et la purée de patates douces aux herbes fraîches. Une recette à faire et refaire.
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 20 min
Temps total 40 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Méditéranéenne
Portions 4 personnes

Equipment

  • 1 plaque de cuisson (prévoir du papier cuisson)
  • 1 blender (ou robot mixeur)
  • 1 four
  • 1 grand saladier

Ingrédients
  

  • 150 g quinoa cuit (ou 50 g cru à cuire)
  • 250 g pois chiches cuits
  • 20 g oignon nouveau
  • 40 g oignon rouge
  • 15 g persil plat
  • 20 g coriandre
  • 1 pc carotte
  • 55 g tahin (purée de sésame)
  • 1/2 c.à.c condiment pimenté (j’ai utilisé un condiment à base de piment d’Espelette)
  • 1 c.à.s parmesan végétal (recette disponible sur le blog lien en dessous de la fiche recette)
  • 2 c.à.s tamari (ou sauce soja)
  • 1 c.à.c gingembre moulu
  • 1 poignée graines de sésame noir et blanche (facultatif)
  • 900 g patates douces
  • 60 ml huile d'olive
  • 5 g basilic
  • 1/2 gousse ail
  • 1 c.à.c zeste de citron vert
  • 1 c.à.s jus de citron vert
  • 2 pc poireau
  • 1 c.à.c zaatar
  • 1/2 pc citron en jus
  • 2 c.à.s huile d'olive
  • sel et poivre du moulin

Instructions
 

Purée de patates douces aux herbes fraîches

  •   Préchauffer le four à 200°C.
  • Nettoyer les patates douces puis les couper en deux dans le sens de la longueur.
  • Assaisonner les patates douces avec un bon filet d’huile d’olive, du sel et du poivre puis déposer les 1/2 patates douces faces coupées vers le bas sur une plaque cuisson munie de papier sulfurisé. Enfourner pour 30 à 35 minutes jusqu’à ce qu’elles soient fondantes.
  • Préparer la sauce aux herbes fraîches ne mélangeant, le jus et les zestes de citron vert, 60 ml d’huile d’olive, avec 5 g de basilic ciselé et 5 g de coriandre ciselée ainsi qu’une ½ gousse d’ail écrasée, assaisonner de sel et poivre.
  • Après cuisson, peler les patates douces dès que c’est possible puis réduire en purée la chair des patates douces. Assaisonner au besoin la purée de patates douces.

Boulettes de quinoa et pois chiches

  • Égoutte les pois chiches et le quinoa cuit et sèche les un maximum, cette étape est déterminante pour la réussite des boulettes !
  • Ajouter les pois chiches et le quinoa cuit dans le robot mixeur et broyer grossièrement. Réserver dans un grand saladier.
  • Broyer les carottes dans le bol du robot mixeur, (pas la peine de le nettoyer). Hacher les oignons et ciseler les oignons nouveaux, le persil plat et la coriandre restante .
  • Ajouter les oignons rouges les carottes ainsi que le parmesan végétal, les jeunes oignons, le persil, la coriandre, le condiment pimenté, le tahin, la sauce tamari, le gingembre en poudre avec les pois chiches et le quinoa.
  • Bien mélanger l’ensemble puis rectifier l’assaisonnement au besoin.
  • Former de jolies boulettes et les rouler dans des graines de sésame. Les répartir dans un plat ou sur une plaque allant au four et munie d’un papier sulfurisé ou une plaque de silicone antiadhésive.
  • Enfourner les boulettes 15 à 20 min à 180°C le temps qu’elles dorent légèrement.

Poireaux rôtis au zaatar

  • Découper les poireaux en tronçons de 2,5 de longueur.
  • Bien les nettoyer puis assaisonner avec le zaatar, le 1/2 jus de citron jaune, 2 c.à.s d'huile d’olive et un peu de sel et de poivre.
  • Enfourner pour 8 à 12 min à 200 ° C. Jusqu'à ce que les poireaux soient rôtis

Assemblage et dressage des assiettes

  • L'idée est de disposer harmonieusement les différents éléments sur assiettes. La purée de patates douces puis l'huile d'herbes et ensuite les poireaux rôtis puis les boulettes. On peut ajouter quelques herbes fraîches ou un peu de roquette.
Keyword Boulettes de quinoa, poireaux au zaatar, purée de patates douces

Merci d’avoir lu cet article. Tu peux suivre l’actualité du blog Equilibres Aliments Terre en t’inscrivant à ma newsletter et en me rejoignant sur les réseaux: Facebook , Instagram & You Tube.


2 commentaires

  1. Hélène dit :

    Bonjour Yanis,
    Merci pour cette idée de recette 🙂
    Je penserai plus souvent à cuisiner avec le zaatar car ça donne son twist acidulé et c’est très bon! La sauce aux herbes rafraîchit la purée de patate douce.
    En revanche, mes boulette étaient trop « molles ». Même en prolongeant la cuisson, elles se délitaient dans l’assiette… il a du y avoir trop de liquide dans la farce, sûrement les pois chiche en conserve pas assez égouttés!

    • Hello Hélène, merci pour ton feedback. Mince oui, j’aurai effectivement du préciser qu’il faut bien égoutter le quinoa et les pois chiches. Car pour obtenir des boulettes qui à la fois se tiennent et restent moelleuses, c’est une question d’équilibre entre les ingrédients solides et humides. Je vais l’ajouter à la recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating